Musées Partenaires

Le Caudrésis-Catésis est riche d'une histoire textile depuis des siècles.

Dès l'an 1300, l'on raconte que la Batiste (une toile de lin fin) était importée dans les cours royales européennes.

Tandis qu'Avesnes-Les-Aubert est célèbre pour son tissage, la commune de Villers-Outréaux s'illustre à travers la broderie.

En effet, cette petite ville constituée à l'issue de la Révolution Française en grande partie d'agriculteurs est située à proximité de l'Abbaye de Vaucelles. Elle va ainsi bénéficier des connaissances textiles des moines. Les agriculteurs vont alors devenir au fil des années brodeurs durant les périodes creuses.

Caudry porte elle-aussi l'héritage du tissage. Après 1790 et l'émergence du coton, l'industrie locale a été forcée de se reconvertir. Les métiers à tulle, d'abord importés par les Anglais, se sont rapidement imposés à Valenciennes, Calais, Saint-Quentin, puis au cœur du Cambrésis. Les premiers métiers caudrésiens sont alors installés en 1825.

Cette histoire textile va se poursuivre jusqu'à nos jours où malgré le déclin de l'industrialisation et le passage à l'ère numérique, des artisans vont poursuivre leurs ouvrages de qualité et commercer avec le monde entier, constituant ainsi la fierté du territoire.

 

(Sources, office du tourisme du Cambrésis, la ville de Caudry et l'entreprise Cazé-Ducamp).

La Maison du Patrimoine d'Avesnes-Les-Aubert

 

La vocation de la Maison du patrimoine est de montrer aux visiteurs une maison de tisseurs au début du XXème siècle comportant une pièce d’habitation, une cuisine, une chambre à coucher, une cave et un grenier.La Maison du patrimoine a été inaugurée en février 2000. Elle est située au 22 rue Louise Michel, ancienne maison d’habitation, elle est devenue un Musée comportant une importante collection d’objets datant pour la plupart de la fin du 19ème, début du 20ème siècle.

 

On peut y voir :

-Un métier à tisser du XIXe, un rouet pour fabriquer la trame, des photos de tissages (Maillard, Herbin, Soyez...) où travaillaient jusque dans les années 1960 plus d'un millier d'Avesnois, un ourdissoir, un rectomètre pour compter les pièces de tissu...

-Des betteraviers, des menuisiers, des paveurs avec leurs outils, des « briqueteux » avec leur brouette particulière... La Râperie, où les betteraves étaient râpées avant d'aller à la sucrerie d'Escaudoeuvres, la Malterie, renommée pour la qualité de son malt, la Gare, la chapelle Sainte-Philomène où des miracles auraient eu lieu, l'ancienne église, bâtie sur l'emplacement de l'actuelle, détruite en 14/18 car elle était un poste d'observation allemand...

-Reconstitution d'une cuisine : feu flamand, fers à repasser, cocotte minute des années 50, moulinette, moulin à farine...

-Reconstitution d'une chambre à coucher : lit de coin, armoire de toilettes, plateau à barbe, sabots, bleu de travail rapiécé, pied à bottines, berceau...

-Des documents et objets datant des deux guerres mondiales (masques à gaz, casques, machines à écrire...) et rendant également hommage à des résistants avesnois : Albert Waxin, René et Victorien Beauvois, tous trois fusillés...

-Des livres, des disques anciens, des postes de TSF.

 

22 rue Louise Michel

(à 300 mètres du centre village)

59129 AVESNES LES AUBERT

Tél. : 03 27-74-53-78

Visite sur rendez-vous, une équipe de bénévoles vous présentera les lieux.

La Maison de la Broderie de Villers-Outréaux

 

La Maison de la Broderie -gérée par le Syndicat d'Initiative de Villers-Outréaux- présente des créations de broderies faites dans la région ainsi qu'un ancien métier à broder

 

Bâtiment indépendant au centre du village comportant plusieurs salles et de grandes vitrines. Ce lieu est destiné à montrer et expliquer aux visiteurs l'évolution de la broderie industrielle sur plus d'un siècle à Villers-Outreaux

 

La maison de la broderie présente :

- 1 métier à broder à bras de 1888

- 1 machine à renfiler les aiguilles de 1890

- 1 machine à piquer les cartons jacquard

- 1 coconeuse en fonctionnement

- 1 machine à reproduire les cartons jacquard

- des broderies du XIXème et XXème siècle

- une vidéo sur la fabrication de la broderie mécanique

- la géante Pénélope vêtue de broderie.

 

 

Horaires

Du Lundi au vendredi de 14h à 17h.

Fermé en Août, les week-end et jours fériés.

Accueil de groupes possible en matinée, sur réservation.

 

Tarifs

Gratuit

Réservation par téléphone ou E-mail

 

Adresse

20 rue Victor Hugo

59142 Villers-Outréaux

 

Contact

André DUBAILLE

Tél : 03 27 78 70 22

 

initiative.syndicat123@orange.fr

 

Le Musée des Dentelles et Broderies de Caudry

 

C'est à la découverte du patrimoine dentellier et des arts textiles du Caudrésis que vous invite ce musée atypique, à la fois musée de société et musée de la mode ouvert à la création contemporaine.

 

Le musée présente une collection technique illustrant la chaîne de fabrication de la dentelle sur métier Leavers grande largeur – spécificité de Caudry – ainsi qu'une collection textile composée majoritairement d'échantillons et de robes en dentelle et broderies de Caudry et ses environs. La particularité de l'industrie dentellière locale, qui consiste à rebroder les dentelles mécaniquement ou à la main, est également représentée.

 

Les dons émanant de particuliers, des entreprises dentellières ou encore de créateurs à l'occasion de partenariats viennent régulièrement enrichir les collections du musée.

Le musée est installé dans la fabrique de dentelle de Théophile et Jean-Baptiste Carpentier qui date de 1898.

 

Horaires :

En semaine de 9h à 12h et de 14h à 17h

 

Fermé le mardi

 

Week-end et jours fériés de 14h30 à 18h00

 

Tarifs : Adultes : 3€

 

Caudrésiens : gratuit (sur présentation d'un justificatif, un pass sera remis)

 

Enfants : gratuit jusque 16 ans accompagné d'un adulte

 

Groupes : 2,30€ par personne à partir de 15 personnes

 

Plus d'infos :http://musee-dentelle.caudry.fr